Strange Fruit

Après l’abolition de l’esclavage, le racisme est profondément ancré aux États-Unis. Dans les états du sud, les lynchages étaient couramment pratiqués. Après avoir probablement vu les photographies de Thomas Shipp et d’Abram Smith, Abel Meeropol s’inspira des faits pour écrire le poème « Strange Fruit ». Il fût publié dans des journaux new-yorkais avant d’être interprété par Billie Holiday en 1939. Cette oeuvre décrit la scène. Un étrange fruit se balance dans un arbre. Ce fruit est le corps d’un homme noir.

Couvertures Strange Fruit

Achevé d’imprimer à Toulouse
en avril 2011. Les textes sont
composés en « Embrun »
Texte : Abel Meeropol
Dessin et lettrage : Cécile Pagès
Collection : Un Auteur / Un illustrateur
Format : 12,5 x 18 cm
déplié  47,5 x 72 cm